AH ! L’AMOUR…

Quel sentiment merveilleux, et pourtant pouvant parfois apporter des déceptions si grandes.

A ce titre, je me rappelle une jeune femme me disant un jour :
« l’amour ce n’est pas bien, parce qu’on souffre beaucoup plus que ce qu’on a été heureux,… ».

Pas encore 20 ans et déjà être aussi déçue, c’est triste.

La Bible nous donne une définition de l’amour, nous la trouvons dans la 1ère Epître de Paul aux Corinthiens au chapitre 13/4-8a :
« L’amour est patient, il est plein de bonté ; l’amour n’est point envieux ; l’amour ne se vante point, il ne s’enfle point d’orgueil, il ne fait rien de malhonnête, il ne cherche point sont intérêt, il ne s’irrite point, il ne soupçonne point le mal, il ne se réjouit point de l’injustice, mais il se réjouit de la vérité ; il excuse tout, il croit tout, il espère tout, il supporte tout. L’amour ne périt jamais. »
Quelle différence avec ce qui peut être vécu dans ce monde ! Même si certaines valeurs sont louables, au niveau individuel ce qui est vécu est fondé sur l’amour de soi, l’égoïsme et l’égocentrisme. Donc bien peu de rapport avec ce que Dieu nous propose.

En effet, la Bible nous décrit un amour parfait. Dieu l’a manifesté en donnant son Fils pour le salut de tous les hommes (Jn 3/16 ; 1Tim 2/4). Par cet œuvre, Il nous invite tous à recevoir cet amour dans nos cœurs.

Aucun homme ou femme n’est capable de manifester un tel amour.
Pourtant chaque cœur a besoin de le recevoir.

La création aurait-elle été aussi imparfaite ?

Non, car Dieu a créé les choses parfaitement.

Pour recevoir, il faut demander.
Comment ?
En établissant ou en rétablissant le contact avec Dieu :
En Lui demandant simplement de Se révéler
En reconnaissant notre désobéissance et notre péché
C’est à partir de là, en Jésus-Christ, que nous avons accès à Dieu. Parce qu’Il est saint, et qu’Il nous a pardonné. Ensuite, nous devons L’inviter à entrer dans notre vie.

C’est bien simple, bien trop simple diront certains.
Oui, mais Dieu est parfait, Il veut bénir tous les hommes, sans élitisme.
Et si cette bénédiction commence par la manifestation de Son amour dans nos cœurs et dans nos vies, elle a aussi pour conséquence le salut. Si en français ce terme a un sens limité ; dans les langues hébraïque et grecque, il comprend les sens : de délivrance, de sécurité, de protection, de guérison et de bonne santé spirituelle.

C’est ainsi, dans les moindres détails, que Dieu désire prendre soin de chacun
. Et je dirai d’une manière un peu rapide en donnant Sa divine sécurité à chaque vie et à chaque cœur. Certes des épreuves viendront toujours, mais se placer entre Ses mains signifie se positionner en tant que cohéritier avec Christ de Sa victoire et de chacune de Ses promesses.

Christ a remporté la victoire sur le diable, sur le monde et sur notre péché : Il nous l’offre.
Les promesses de Dieu sont contenues dans la Bible, en Christ nous avons accès à toutes. C’est la grâce de Dieu, Son cadeau, qu’Il nous offre parce que nous croyons et avons confiance en Lui.

Cela commence néanmoins par un cœur rassasié de cet amour tant recherché ; il est en Jésus-Christ.

Accepte-le, pour toi, pour les tiens, pour ton bonheur et parce que Dieu t’aime. Il n’y a pas de contrepartie, Dieu donne, simplement parce que tout est à Lui.