Cherchez !

Comme beaucoup d’autres mots de notre langue, le verbe ’’chercher’’ est un peu particulier. En effet, nous l’employons beaucoup, mais nous maîtrisons souvent mal son sens réel. ’’Chercher’’ signifie : s’efforcer de trouver ; soit : faire des efforts pour trouver.

Nous comprenons aisément son sens lorsque nous avons perdu nos clefs de voiture, notre carte bleue, notre portable ou…
Mais quand les choses ont des conséquences moins immédiates, notre volonté de ’’chercher’’ est beaucoup moins conforme au sens littéral.
Que dire alors si la personne ne se sent pas concernée…

C’est ce qui est arrivé à cet homme qui essayait de saisir les bonnes opportunités. Quand un jour, il a pu faire de bonnes affaires, il s’est empressé de les concrétiser pour se mettre à l’abri. « Ensuite, se disait-il, j’envisagerais l’avenir ». Mais sa vie prit fin.
Cette histoire, enseignée par le Christ, permet de réaliser que nous ne sommes pas maître des choses. Dieu seul a cette compétence.

Pour cet homme, il y avait une urgence : mettre sa vie en règle avec Dieu.
Mais s’il est facile de s’en rendre compte quand c’est trop tard ou de donner des conseils après coup ; appliquons-nous ces réflexions à notre propre vie ?

La Bible nous dit : « Cherchez et vous trouverez » (Mt 7/7).
Qui a fait des efforts pour trouver le Seigneur ?

Nos clés, pour peu qu’on nous les ait volées, nous ne les retrouverons pas. Car dans ce mot ’’chercher’’, il n’y a pas la certitude de trouver. Pourtant nous fouillons partout afin de mettre toutes les chances de notre côté.

Au sujet de Dieu, Il a donné cette assurance : « vous trouverez », mais rares sont ceux qui manifestent beaucoup de zèle pour connaître ce Créateur si merveilleux. Alors, parce qu’Il sait ce qui attend les femmes et les hommes qui sont perdus, ce Dieu d’amour permet des circonstances particulières dans les vies.
S’Il ne veut pas nous malmener, Il laisse l’homme s’enfoncer dans son péché, jusqu’au moment où il n’y a plus, à vue humaine, d’issue.
Souvent ce n’est que là, que l’homme cherche Dieu.
Et non seulement, le Seigneur se laisse trouver, mais Il nous sort de l’épreuve.
Cette manière de, procéder du Seigneur ne vous convient peut-être pas. On peut toujours en parler, mais je sais que c’est à cause de son amour pour nous que Dieu ne rechigne pas à nous voir souffrir ici-bas afin de nous accorder le paradis.

Quelles que soient nos vies, chaque chrétien peut dire qu’il en a vécues deux, une avant de connaître le Christ et une après. Et personne ne retournerait en arrière.

Voulez-vous de cette nouvelle vie ?
Cherchez !
Comment ?
Simplement, en vous adressant à Dieu, dans l’humilité et d’un cœur sincère.

Ne jugez pas votre démarche, nos raisonnements humains sont trop limités pour comprendre.
Vous n’avez besoin de personne pour vous adresser à Dieu. Mais vous aurez besoin d’être ensuite guidé et enseigné pour avoir part à la bénédiction.

Oui, notre Dieu a promis : Invoque-moi au jour de la détresse;
Je te délivrerai, et tu me glorifieras. (Ps 50/15)