Combat / Faux combat

Malentendu, fatigue, négligence,…, l’origine des affrontements peut être très diverse, mais quand on regarde les choses avec attention, bien peu méritent énervement, agitation, risque ou guerre. Pourtant, les informations que nous recevons en sont remplies.

Attribuant à Dieu nos caractéristiques et ce que nous pouvons vivre, certains imaginent le Créateur mener une bataille contre le diable. Cette insulte au Seigneur n’a pour fondement qu’une volonté humaine de comprendre ce qui est au-delà de notre intelligence.

Si vous pensez que ces propos sont un peu durs, ils correspondent en quelque sorte à mesurer notre cerveau évoluant dans un espace-temps fini à celui du Dieu infini, bref, ce ne serait pas même comparable à un match de catch opposant une fourmi et un pachyderme.

Dans ce cas, ne trouverions-nous pas la fourmi orgueilleuse si elle se mettait, à se donner des chances de victoire ?…

Oui, le diable est une créature de Dieu. Il était un chérubin protecteur, aux ailes déployées… Il a été intègre dans ses voies, depuis le jour où il fut créé jusqu’à celui où l’iniquité a été trouvée chez lui. Par la grandeur de son commerce il a été rempli de violence, et il a péché… son coeur s’est élevé à cause de sa beauté… (Ez 28/14…17)

Comme pour chacune de ses créatures, Dieu l’a voulu libre et Satan a choisi délibérément de désobéir afin de se faire l’égal du Créateur. A cause de cela, le Seigneur prononce la sentence : je te fais disparaître, chérubin protecteur,… je te jette par terre, je te livre en spectacle aux rois… je te réduis en cendre sur la terre, aux yeux de tous ceux qui te regardent. Tous ceux qui te connaissent parmi les peuples sont dans la stupeur à cause de toi ; tu es réduit à rien, tu ne seras plus à jamais ! (Ez 28/16-19)

La condamnation est prononcée et se réalisera inéluctablement.

Pourquoi alors autant de personnes parlent de lutte entre le diable et Dieu ?

Simplement parce qu’il leur manque de réaliser ou même de vivre le fait que le Seigneur ait décidé d’être votre ami et de faire Sa demeure en chacun de Ses enfants.

A partir de là, un combat s’engage, non pas entre le diable et Dieu mais en nous, entre notre volonté à faire le bien et notre aptitude naturelle à nous laisser tenter : à faire le mal. Face à la tentation et à la séduction, personne ne peut tenir, tôt ou tard l’adversaire de nos âmes trouve la faille et s’y engouffre. Mais Christ a déjà gagné cette guerre pour vous.

Parfaitement homme, mais aussi Dieu, seul Christ est parvenu à demeurer sans péché. Aussi, ses combats furent intenses. Sans péché, la mort n’a pu le garder et il est ressuscité.

Cette victoire, Il l’offre à tous ceux qui désirent Le suivre, en vous pardonnant et en vous faisant marcher dans une vie nouvelle. Dans une vie, Son œuvre est libératrice. La désirez-vous ?

Christ a remporté la victoire et Il désire vous en faire profiter. Ne craignez pas, il n’y a aucune représailles. Si quelqu’un est en Christ, le diable n’a plus de pouvoir, et si Satan tente encore quelque chose, n’est-il pas appelé le père du mensonge (Jn 8/44)

Enfin, à la fin des temps, Dieu ne se déplacera même pas pour anéantir le diable. Il enverra un simple ange pour éliminer à jamais l’ennemi de nos âmes (Ap 20/1).

Je ne sais les raisons de votre crainte, mais Christ a LA victoire.

Ce qu’Il a fait, Il l’a fait simplement par amour pour vous.
En Lui vous ne craignez plus rien parce qu’Il vous garde.