De bonnes intentions

Peu de gens cherchent délibérément à nuire, mais malgré des intentions honnêtes, du mal est fait. Parfois ce sont des jeunes qui réagissent sans vraiment considérer l’ampleur de leurs actes, comme d’autres, plus mûrs, qui gardent ont fond d’eux-mêmes des choses non pardonnées ou des jalousies qui engendrent des désirs de vengeance ou de malveillance.
Mais la plupart du temps l’homme désire faire du bien autour de lui. En effet, voir son entourage se sentir bien et être heureux est agréable, et lorsque du mal est fait, c’est parce que, comme disait l’apôtre Paul : j’ai la volonté, mais non le pouvoir de faire le bien. Car je ne fais pas le bien que je veux, et je fais le mal que je ne veux pas (Ro 7/18-19). Bref, c’est à cause de nos limites.
On ne peut que reconnaître que nous avons parfois des difficultés à cerner correctement nos propres désirs, alors, comment n’aurions nous pas des problèmes pour savoir ce qui se passe dans le cœur et dans la tête de nos proches.
Là, nos bonnes intentions ne suffisent plus car chacun appréhende une situation avec sa propre vision des choses. D’où cette expression populaire qui avance ‘‘qu’on fait ce qu’on peut et non ce qu’on veut’’.

Lot, neveu fidèle et apprécié d’Abraham, vécut, malgré lui, les conséquences de ses bonnes intentions.
Comme ils possédaient trop de biens, Abraham et Lot ne purent rester ensemble. Face à un choix, Lot leva les yeux, et vit toute la plaine du Jourdain, qui était entièrement arrosée…, c’était…, comme un jardin de l’Eternel… Lot choisit pour lui toute la plaine du Jourdain (Ge 13/10-11).
Entre une vie de nomade dans un pays pas forcément accueillant et une situation stable dans un lieu très favorable,…
Qui n’aurait pas choisit de mettre les siens dans ce qui apparaît comme un abri ?

Lors de son choix, Lot avait oublié que si sa situation était prospère et bénie, cela ne pouvait être que par la grâce de Dieu.
Dieu veut le meilleur pour chacun et Abraham qui demeura sous des tentes, vécut dans la paix de Dieu et fut béni dans tous les domaines de sa vie. Lot le juste, quant à lui, était profondément attristé de la conduite des hommes de Sodome, car ils étaient sans frein dans leur dérèglement. Ce juste, qui habitait au milieu d’eux, tourmentait journellement son âme juste à cause de ce qu’il voyait et entendait de leurs oeuvres criminelles (2Pi 2/7-8).
Le pire est que Lot vit ses filles et son épouse s’accommoder de ces valeurs. Elles périrent au moment du jugement de Dieu.

Nous voyons aujourd’hui que ce qui parait stable et immuable, en réalité, est bien fragile. L’économie en est une belle illustration, mais qui prévoit une maladie qui surgit ou un accident soudain ?

Dieu seul, sait tout, voit tout et connaît toute chose.
Eprouvé et conscient de ses limites, le psalmiste, disait : Je voudrais séjourner éternellement dans la tente de Dieu, me réfugier à l’abri de ses ailes. Car toi, ô Dieu! Tu exauces mes vœux (Ps 61/5-6).
C’est en Christ Jésus que nous pouvons nous approcher de Dieu.
Pécheur, l’homme ne peut accéder au Dieu saint, juste et pur. Par l’offrande de sa vie et son sang offert, Jésus a permis notre pardon.
Mais ce n’est qu’une permission, qu’une possibilité… A vous d’y croire et de placer votre confiance en Dieu.

Ce choix est personnel et si vous cherchez à connaître Dieu, nous pouvons vous affirmer que vous Le trouverez pour votre bonheur (Mt 7/8).
Les bonnes intentions ne suffisent jamais à faire le bien, mais par Sa puissance, Dieu agit et fait des Siens des instruments de bénédiction.
Parce qu’Il connaît tout, Dieu sait ce qui est bon pour vous comme pour les vôtres !