Dieu ne sommeille ni ne dort…

Deux hommes partageaient leurs péripéties, là, l’un d’entre  eux racontait qu’il s’était perdu au milieu d’une forêt, et il s’inquiétait. En effet, avec la nuit les choses allaient devenir compliquées. 

Alors, comme souvent quand il n’y a plus de solution, il explique qu’il s’est mis à prier Dieu…

“Et Il t’as répondu ?”, demanda son copain. 

“Il l’aurait peut-être fait, mais quelques minutes après, je suis tombé sur un forestier qui m’a raccompagné jusqu’à ma voiture”.

Qu’en  pensez-vous ?

Dieu a-t-Il répondu ou non…, parce que… ce forestier… d’où sortait-il ?

Penser qu’Il n’a pas répondu veut dire que vous croyez au hasard.

Certes, la vie est faite de rencontre, mais … c’est hasardeux … !

Penser que Dieu a écouté la prière et à répondu, signifie que vous voyez l’arrivée “à pic”du forestier comme une réponse à la prière.

Je suis convaincu qu’elle l’est. 

Et si j’affirme cela c’est pour deux raisons, d’une part parce que je crois en Jésus-Christ et d’autre part parce que le hasard n’existe pas. 

Que l’on croit en Christ ou non, on a tous, à un moment ou à un autre, fait ce genre de prière. S’en est-on souvenu ? N’a-t-on pas attribué l’issue à ce qui nous arrangeait le mieux ou à ce qui nous semblait le moins contraignant ?

Pourtant, la promesse de Dieu est claire, “quand un malheureux crie, l`Éternel entend, et Il le sauve de toutes ses détresses” (Ps 34/7). Ne pas reconnaître l’accomplissement de cette promesse, s’est faire Dieu menteur et accorder sa confiance à ce monde et à son prince. 

Or, s’il est, d’un côté, impossible que Dieu mente (Hé 6/18) ; et sans argumenter sur le fait que le diable est le prince de ce monde ; il est, par ailleurs, assez saugrenu de considérer comme bienveillant un monde si déséquilibré. Certes, sur terre il y a de belles personnes, mais lorsqu’on prie …

Oui, notre passé est derrière nous et on a pu avoir la mémoire courte mais, malgré tout, il est toujours possible de revenir sur ce que vous avez vécu et sur ces moments où, même sans grande foi, vous avez prié et avez vu des choses se passer. 

Reconsidérez votre position à cette époque, par une prière toute simple, dîtes-le à Jésus. Il est fidèle et juste pour vous pardonner et vous bénir (cp. 1Jn 1/9).

Oui, le Christ veut faire tellement plus pour vous… !