IL écoute

Corneille, un centenier romain, était pieux, craignait Dieu … et priait continuellement avec toute sa maison (Ac 10/2).
Parce que le Seigneur Jésus ne néglige aucune âme, au moment opportun, Il envoya l’apôtre Pierre annoncer la vérité dans cette demeure afin qu’eux aussi obtiennent le salut qui est en Lui (2Tim 2/10). Ce qu’ils vécurent alors dépassa leur entendement et leurs vies furent changées.

Corneille avait la foi, mais Dieu voulait lui faire vivre autre chose. Oui, comprendre les choses de Dieu est bien, mais cette théorie ne peut être profitable sans pratique, car c’est là que l’homme pourra connaître le Seigneur et vivre Ses grâces.

Vous êtes peut être choqué d’entendre que l’on peut connaître Dieu et vivre une expérience avec Lui, mais ne serait-il pas plus incohérent d’imaginer que ce que Dieu a accompli dans le passé n’est pas pour nous, bref, que Dieu change.

En effet, chez Dieu il n’y a ni changement ni ombre de variation (Ja 1/17).
Et lorsque le Christ croise un homme désespéré et malade depuis 38 ans, Il s’approche de lui. La science des hommes avait atteint ses limites, et cet handicapé ne pouvait plus qu’espérer quelque chose de Dieu. Et sans savoir qui était Jésus, il lui exposa son cas et répondit, par une grande confiance en Dieu à la question du Seigneur : « veux-tu être guéri ? » (Jn 5/6).
Rétablit et en pleine santé, il ne savait toujours pas qui était le Christ, mais il avait vécu une puissante expérience avec son Créateur. A partir de là, en réalisant que c’était l’œuvre du Seigneur, il a pu accéder à une liberté et à une paix que le monde ne connaît pas (Jn 14/27).

Le Créateur est plein de miséricorde, et quand il voit quelqu’un qui cherche à Le connaître sincèrement, Il agit et se révèle.
Oui, ces hommes étaient motivés. Certes, ils ne savaient pas grand-chose de Dieu, mais ils étaient vrais et avaient réellement envie de rencontrer et de connaître le Roi des rois.

Si Dieu n’a besoin de personne, Il vous aime !
Et c’est à cause de cet amour, qu’Il désire offrir à chacun la possibilité de Le connaître afin que vous savouriez avec bonheur la plénitude de sa gloire (Es 66/11b).

Ce que nous vous disons, nous l’avons vécu et nous avons tous été comblés de ses richesses : chacun de nous, en effet, a reçu sa part de la surabondance divine qui le remplit. Il a déversé sur nous, l’une après l’autre, ses bénédictions et ses faveurs. (Jn 1/16 (version PVV)).

Malgré cela, nos vies aussi connaissent des moments faciles et des moments difficiles, mais nous avons l’assurance que Dieu veille, qu’Il est celui qui nous garde et qu’Il nous amène vers ce qu’il y a de meilleur.

Oui, l’accès au paradis est une promesse, mais ici-bas le bonheur, la joie, la paix et la grâce le sont aussi.

Désirez-vous connaître ce Dieu si attentionné et si compatissant ?

Êtes-vous prêt à vivre les grâces d’un Dieu si bon ?

Croyez en Christ et réalisez que les exigences de Dieu sont trop élevées. C’est pourquoi, nous avons tous besoin d’être pardonnés.
Le Seigneur a offert son Fils, Jésus, pour nous donner cette possibilité.

    Vous voulez la saisir mais il vous manque la foi !
            Adressez-vous à Dieu, repentez-vous,… Il vous écoute !