« Je suis comme Saint–Thomas, je ne crois que ce que je vois ! »

Avec Pierre, Jacques et Jean, Thomas fait partie des apôtres les plus cités dans les Évangiles, et notamment dans l’Evangile de Jean. Contrairement à ce que l’on croit, Thomas n’aimait pas particulièrement les preuves, mais il était pragmatique et donc aimait savoir où il allait.

Auprès de Jésus, il a pu voir de nombreux miracles. Le but de ces derniers était de prouver que Dieu le Père a envoyé Son Fils parmi les hommes.
Thomas avait compris cela. Avec Jésus, il avait la foi et avait compris le message d’amour de l’Evangile.

Lorsque Jésus fut appelé pour intervenir auprès de son ami Lazare mourant (Jn 11), Thomas est celui qui dit aux autres disciples : Allons aussi, afin de mourir avec lui. Il dit cela afin de fortifier les autres disciples, mais aussi parce que :
il savait que les juifs de Judée voulaient s’emparer de Jésus et le faire mourir il avait saisi que c’est par amour que les choses de Dieu peuvent être accomplies, car il n’a pas eu peur d’affronter la mort aux côtés du Seigneur, puisqu’il avait foi en Lui.
Plus tard, quand Jésus cherche à réconforter les apôtres au sujet de sa mort prochaine (Jn 14), il est celui qui intervient pour connaître le chemin qui mène au paradis. Il sait que Jésus risque de le reprendre, mais son but est : le salut, la vie éternelle auprès de Dieu.

Enfin, après la résurrection du Seigneur Jésus-Christ, il était celui qui était absent quand Jésus apparut (Jn 20). Certes c’était une erreur de sa part, mais pendant plus de 3 ans, il s’est confié en ce que Jésus lui avait dit : « … Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi » (Jn 14/6).
Qui n’aurait pas été déçu dans son cas ? Il avait placé sa foi en Jésus, et le Seigneur était mort comme un homme.
Cependant, Thomas n’est pas rentré chez lui ; bien qu’abattu il est resté proche des autres disciples.
Et, quand Jésus vint lui prouver Sa victoire sur la mort, il n’a pas touché les plaies. Il n’en avait pas besoin, car désormais, il savait où était la vérité.
Thomas avait placé sa foi en Jésus homme, sans saisir qu’Il était Dieu. Et dès cette apparition, ce qu’il ne pouvait croire auparavant est devenu clair. C’est pourquoi, à partir de là, il ne ‘’lâche’’ plus les autres disciples et nous le retrouverons en Galilée avec 6 autres disciples, pour une nouvelle pêche miraculeuse, puis persévérant dans la prière avec les 120 dans la chambre haute à la Pentecôte. …
Thomas avait compris l’amour de Christ, il avait bien placé sa foi, mais il fallait qu’il réalise encore que Jésus est Dieu.

Oui, Jésus était parfaitement homme, et c’est parce qu’il était aussi Dieu qu’Il n’a jamais péché. Afin que la mort, conséquence du péché, n’ait aucun pouvoir sur Lui. Ce sacrifice, est la rançon due à Dieu pour ton péché, pour te purifier, pour qu’Il puisse devenir Ton Dieu.

Aujourd’hui, nous avons l’avantage du, ‘’tout est accompli’’. Jésus est mort, ressuscité et Il nous a envoyé le Saint-Esprit pour nous convaincre en ce qui concerne le péché, la justice et le jugement.

Alors, êtes-vous comme Thomas avant la résurrection de Jésus ou après ?

Votre foi, est-elle placée dans le Seigneur Jésus mort et pour toujours ressuscité ?

Il est vrai que vous ne pouvez pas croire, si vous ne savez pas que Dieu existe. Certes, vous ne verrez pas Dieu avec vos yeux, par contre, Il peut vous prouver qu’Il existe et qu’Il règne.

Comment ?
Vous n’avez qu’à Lui demander simplement et vous saurez !

Ensuite, vous pourrez dire avec Thomas : « Mon Seigneur et Mon Dieu … ». Parce que vous réaliserez qu’Il est ce Dieu d’amour dont toute vie a besoin.