JE T’AIME un peu, beaucoup, passionnément, à la folie, …

Beaucoup ont effeuillé la marguerite en répétant cette ritournelle : Elle/Il m’aime un peu, beaucoup, passionnément, à la folie, pas du tout.
Oui, on se rassure comme on peu.
Mais est-ce bien raisonnable de jouer à la roulette avec des choses aussi sérieuses que l’amour ? N’est-il pas l’engagement d’une vie ?

« Un jour, un vieux père cherchait une épouse pour son fils. Cet enfant était le seul qu’il avait pu avoir, et il désirait son bonheur. Il envoya donc un homme fidèle chercher cette perle rare. Ne sachant réellement comment faire, cet homme s’en remit à Dieu. Non seulement il la trouva rapidement, mais en plus elle accepta de le suivre pour épouser le fils unique du vieil homme. Et, dès son arrivée, dès qu’il la vit, son mari l’aima ! »
Cette histoire si romantique, tu peux la lire dans la Bible, c’est celle du mariage d’Isaac fils d’Abraham et de Rebecca (Genèse Ch 24).
Dieu n’a pas changé, ses plans sont toujours parfaits.

Dieu n’est pas joueur. Il tient tout dans sa main. Alors pourquoi ?
Pourquoi cette recherche incessante ? Pourquoi cette séduction sans lendemain ? Pourquoi ces essais de vie commune ratés ?
Pourquoi se blesser et se souiller ainsi ?

L’amour, n’est-ce pas cet abandon qui conduit à donner sans rien attendre en retour. Alors, si j’attends un remerciement, une reconnaissance, un privilège, est-ce de l’amour ?
Aimer est un sentiment merveilleux, qui peut devenir atroce quand les problèmes arrivent. Or Dieu nous a donné l’ordre d’aimer notre prochain. Notre prochain le plus proche, n’est-ce pas en tous temps le conjoint ?
Certains disent que les sentiments ne se contrôlent pas. Pourtant Dieu est notre créateur : « L’argile dit-elle à celui qui la façonne ! Que fais-tu ? »
NON, Dieu sait que celui qui se laisse dominer par ses sentiments est sujet à de graves dérives. Elles sont connues et vécues, tous les jours.
Celui qui aime les glaces, doit avoir une nourriture équilibrée s’il ne veut pas tôt ou tard avoir des problèmes. Dieu nous a créé digne, Il ne nous veut pas asservis. C’est pourquoi, l’amour est un sentiment qui doit être contrôlé.

Dans une vie on aime certaines choses, si on les aime différemment selon les âges, c’est toujours avec la même force.
La vie avec un conjoint est semblable à cela : l’amour évolue, mais reste toujours aussi intense. Ce sont les promesses de Dieu, elles sont certaines à condition de s’y attacher.
Faut-il pour cela ne pas se laisser amorcer par les images trompeuses et vicieuses que nous renvoie cette société ! Ces plaisirs faciles, ce sont ceux d’un monde qui se perd.
Notre Père sait de quoi nous avons besoin. Cherche premièrement le royaume de Dieu, pour le reste, Il pourvoira.
Sous l’inspiration du Saint-Esprit, le roi Salomon a dit : « Jouis de la vie avec la femme que tu aimes, …, car c’est là ta meilleure part dans la vie … » (Ec 9/9). Que tu sois homme ou femme, cela te concerne.
Tu as un choix à faire. Dieu veut construire ton bonheur et Il te propose son aide.

Tout le monde a besoin d’amour.
Dieu est parfait, Dieu est amour.
Le connaître, c’est connaître Son amour.

Viens ou reviens à Jésus. Fais de Lui tes délices et laisse-Le mettre de l’ordre dans ta vie. Lui seul peut te combler et te donner ce que ton coeur désire.
Dieu veut tout prendre en charge chez toi, les plus grandes choses comme les plus petits détails. Réclame son aide et regarde Sa main à l’œuvre ! Car s’Il est mort pour toi, Il est ressuscité pour ta vie et tous tes besoins.
Personne n’a pu prendre en défaut Sa Parole. Ses promesses sont pour toi. Mais, Il ne viendra pas dans ta vie sans ton accord.

Invite-Le, non seulement aujourd’hui et demain, mais pour l’éternité.