Juge et avocat

Les informations relatent un grand nombre de faits touchant notre société. Les hommes politiques y sont souvent à l’honneur avec leurs partisans et leurs détracteurs. Mais une large place est faite aux problèmes de notre société au travers des différents procès.

L’accusation cherche tous les arguments contre les accusés et la défense déploie toute sa science pour prouver l’innocence ou justifier des actes ayant eu de graves conséquences. Alors, des jurés et un juge prononcent un jugement fondé sur ce qu’ils ont vu et entendu.

Pourtant, bien qu’ils essaient de faire au mieux leur travail, ces derniers peuvent se tromper.
A qui la faute ?
Est-ce la leur ou celle des différents parties, pas assez ou trop convaincants ?

La réponse n’est pas simple, car on peut aussi incriminer le manque de preuves à charge ou à décharge. Ainsi, cette position de juge est à la fois compliquée et d’une grande responsabilité.

Alors qu’en est-il quand les choses sont beaucoup moins organisées ?
Comme par exemple lorsque l’on nous demande notre avis sur une situation quelconque ou quand on le donne sans y avoir été invité. Nous n’avons, comme toujours, qu’une vérité partielle néanmoins certains n’hésitent pas.

Les conséquences sont-elles bien mesurées ?

Toutes les espèces de bêtes, d’oiseaux, de reptiles et d’animaux marins, sont domptés et ont été domptés par l’homme ; mais la langue, aucun homme ne peut la dompter; c’est un mal qu’on ne peut réprimer (Ja 3/7-8). Pourtant il peut aussi sortir de notre bouche de bonnes choses, mais malheureusement …

Dieu voit tout, Il entend tout et en quelque sorte, enregistre tout, nos bonnes œuvres comme nos mauvaises.
C’est vrai que tout le monde n’a pas tué, volé, commis de viols ou autres atrocités, mais par la langue … combien de choses, contraires à la sainteté et la pureté de Dieu, ont été dites.

Or Dieu nous enseigne en annonçant que le péché ne peut être admis en sa présence. Or il n’est pas besoin d’un grand nombre, un seul péché suffit pour faire de quelqu’un un pécheur.

Dieu est juste, c’est pour cela qu’Il est implacable et ferme dans tous ses jugements.
D’une part car rien ne peut lui être caché, pas même la moindre de nos pensées. Mais surtout parce qu’Il a établit comme avocatJésus Christ le juste.

Auprès du Père, Jésus plaide pour chaque enfant de Dieu, pour ses besoins et pour sa sainteté.

Quel avocat avez-vous pris ?

Sachez que Jésus ne peut rien faire pour ceux qui ne l’ont pas choisi comme avocat.

Lorsque la vie et la mort sont en jeu, ne vaut-il pas mieux avoir le meilleur ?

Jésus Christ, est non seulement le meilleur, mais aussi le seul avocat.

Lui seul, à la fois homme et Dieu, a pu, sans pécher, affronter la mort et la vaincre.
Cette victoire, Il la propose à tous ceux qui le désirent.

La refuser c’est se priver du seul salut possible.

L’accepter c’est bénéficier de son œuvre. Certes c’est recevoir cette assurance d’aller au paradis, mais c’est aussi voir de quelle manière Il prendra soin de vous à chaque instant.

Car cet avocat vous aime et veut partager son royaume avec vous !