Le sens de la vie

Au terme de sa vie, un vieil homme essaie de se remémorer tout ce qu’il a vécu. Des souvenirs affluent dans sa mémoire, mais lorsqu’il fait le bilan, seuls les meilleurs moments et les pires de sa vie se côtoient dans sa tête et dans son cœur.

Quand il les met bout à bout, il n’a vécu que quelques jours ou quelques semaines.
Toute une vie pour si peu de temps. Où en est le sens ?
Simplement vivre et essayer d’être bon n’est-il pas suffisant ?
Cela ne semble pas !

D’ailleurs beaucoup le savent, car derrière la façade donnée chaque jour en spectacle aux collègues de travail, à la famille ou aux amis, se cache parfois des drames.
Lorsque l’angoisse, le stress, les sentiments, les déceptions, les problèmes ne peuvent plus être évacués dans le secret que par les larmes. Il y a ces questions qui reviennent, voire même chez certains la volonté de baisser les bras, simplement parce que les choses sont trop dures.

La vie est un cadeau de Dieu, et en ce sens elle doit être respectable et respectée. Le Seigneur l’aime, et se trouve attristé quand Il voit un cœur meurtri.

Pourquoi n’intervient-Il pas, direz-vous ?
Simplement parce qu’on ne le lui a pas demandé.

Poursuivi et accablé de toutes parts le roi David se réfugia chez celui qu’il avait tant combattu. Réalisant sa situation, il demanda à Dieu son secours. Ce que le Seigneur fit, David le raconte dans un psaume :
J’ai cherché l’Eternel, et il m’a répondu ; Il m’a délivré de toutes mes frayeurs. Quand on tourne vers lui les regards, on est rayonnant de joie, … Quand un malheureux crie, l’Eternel entend, et il le sauve de toutes ses détresses (Ps 34/5-7)

Oui, Dieu se révèle et intervient dans les vies de ceux qui l’invoquent d’un cœur sincère. Il connaît chaque désir, chaque problème et possède chaque solution. Cependant, sa manière d’intervenir est au-delà de tout ce que l’on peut considérer, simplement parce que lorsque nous considérons « faire d’une pierre deux coups », lui, envisage d’innombrables répercussions à une seul intervention.

Son but est d’amener chacun à la stature parfaite de Christ (Ep 4/13). Cela signifie que son désir est d’amener chaque vie à la perfection.

Oui, le Seigneur désire que nos vies soient parfaites. Or, la perfection selon Dieu n’est pas la perfection selon les valeurs contemporaines. Si ici-bas beaucoup courent après la richesse, les loisirs et le plaisir ; Dieu souhaite prendre entièrement soin de notre vie.

Peu lui importe notre richesse, Il possède tout l’univers et veut faire des hommes ses héritiers. Concernant les loisirs, Il désire faire entrer chacun dans son repos. Quand aux plaisirs, par son amour et sa bonté Il pourvoit largement à chaque besoin.
Au-delà de ces promesses, rien n’est comparable à l’assurance qu’Il met dans un cœur.

Pensez-vous qu’un père puisse laisser son enfant dans les larmes ?

Non, et Dieu agit comme un Père, Il envoie son ange camper autour de ceux qui se sont confiés en lui, et Il les arrache au danger.
Mais bien plus, par le Saint-Esprit, Il manifeste sa présence dans les cœurs et confirme sa divine présence.

Tu peux faire le pas !
C’est cela la foi. Non seulement demander au Seigneur Jésus qu’Il se révèle, mais croire que lui seul répond.

Si tu es sincère, Dieu répond.

Accepte cette révélation, découvre son œuvre dans les Evangiles et laisse-le en accomplir une parfaite dans ta vie.