Petite attention…

J’observais un chat, et comme tous ses semblables, il avait la particularité de toujours chercher à se mettre au milieu.

Lorsqu’il y a du monde, il vient voir qui est là, sans pour autant vouloir être caressé ou embêté. Certains poussent même, jusqu’à se coucher sur le livre ou sur le bureau de leur maître lorsqu’il travaille.

Cette attitude bien caractéristique fait souvent sourire, car c’est un peu comme si l’animal revendiquait une attention particulière qu’on ne lui apporte pas à ces moments là.

Bien que réputés indépendants, ils ont besoin de recevoir de l’affection.

La femme et l’homme se comportent parfois un peu de la sorte, quel qu’il soit, il a besoin régulièrement que l’on pense à lui et que cela se manifeste.

Ne pas recevoir d’attention ou ne pas ressentir cette affection si importante, peuvent conduire l’individu dans de grandes souffrances.

Dans certains cas, les attentions, pourtant bien réelles, ne sont que des façades et masquent un cœur qui n’est pas sincère.

Dans d’autres, c’est l’inverse, les personnes sont si maladroites ou si pudiques qu’elles n’arrivent pas ou très mal à transmettre leur amour et leur affection.

Quel que soit le cas, il faut que les relations soient vraies et équilibrées.

Lorsque les sentiments et les besoins sont à l’épreuve, aucune relation ne peut supporter la comparaison avec celle que propose le Seigneur Jésus.

Mettre en avant qu’à l’image de Dieu, son amour est infini, nous dépasse trop pour pouvoir être considéré.

Néanmoins, en plus de cela, Jésus a annoncé à ceux qui le connaissaient :
« … je suis moi-même avec vous chaque jour, jusqu’à la fin du monde »
(Mt 28/20).

Quel engagement !

Il est évident que beaucoup vivent sans la présence de Dieu dans leur vie, alors le conjoint, les amis, les parents ou même les enfants pourvoient aux besoins.
Même si les choses arrivent à fonctionner de la sorte, pourquoi se limiter ?

Dieu n’est pas un homme, non seulement Il ne peut mentir, mais Il est présent partout à tout instant et rien ne Lui est impossible (Luc 1/37).
Ce qu’Il veut vous proposer, c’est de vous conduire et de toujours prendre soin de vous.
Il serait faux de vous dire que votre vie sera exempte de difficultés, car les travers d’un monde qui a rejeté Dieu ne peuvent donner beaucoup d’espoir, mais Il pourvoira et vous sortira victorieux de chacune.

Un homme de Dieu, Job, après avoir été ruiné, a été très malade. Sa femme même « le montait » contre Dieu, mais malgré ses souffrances et sa détresse, il a cherché à rester fidèle à son Créateur.

Pour cela, un jour, le Seigneur a manifesté Sa puissance.

Job a été guéri, son foyer qui vivotait après tous ces malheurs a été restauré au-delà de toute espérance, 10 enfants leur naquirent et de grandes richesses leur furent accordés.

Ainsi, malgré tout ce qu’il avait vécu, cet homme a vu la main de Dieu agir de manière extraordinaire dans sa vie.

Le Seigneur n’a pas changé, ce qu’Il a fait pour Job, Il peut le faire pour vous.
Job a cherché Dieu, pour cela le Seigneur a répondu au-delà même de toute espérance.
Si on n’a pas forcément besoin de richesses, tout le monde a besoin que l’on s’intéresse à lui.

Dieu sait ce que vous avez, et ce dont vous avez besoin.

Vous combler est Son souhait, si vous le Lui permettez. Comment ?

En Lui demandant, en ouvrant la Bible ou même, si vous préférez, en venant écouter la Bonne Nouvelle qu’Il a pour vous.