Prêt pour la perfection !

Après les vœux et les résolutions, cette année se présente devant chacun pleine de promesses. Quelle que soit notre perspicacité, Dieu seul sait ce que sera cette année.

Parce qu’avec des millions d’hommes et de femmes, nous avons fait cette expérience, nous croyons que la plus belle des choses qui peut arriver dans une vie, c’est de réaliser que Jésus est mort sur la croix à cause de notre propre péché et qu’il est ressuscité pour nous sauver.
Non pas qu’il y ait de la magie en cela, ou que la vie deviendrait soudainement exonérée de toute difficulté ou de tout chagrin. Mais par là, la vie prend du sens.

Le vœu de Dieu pour nous et pour vous, est de nous amener à la perfection.
Penser devenir parfait est hors de sens ; un peu comme ce chrétien qui avait interpellé Moody, un prédicateur de l’Evangile, en lui disant qu’il était devenu parfait. Plus tard, Moody écrivit sa réponse : « J’avais toujours cru cela sur cet homme, jusqu’à ce qu’il me le dise ! ».

Oui, l’orgueil n’est pas de Dieu, comme la perfection n’est pas de ce monde !

Être chrétien, c’est vivre conformément aux choses de Dieu. Dans ce monde, c’est vivre avec tout ce qui se passe, mais sans en partager les valeurs. Ce n’est pas toujours facile, mais c’est toujours bien !

Imaginons qu’un homme doive vivre en permanence avec une valise. Qu’il soit seul ou en famille, qu’il aille au travail, qu’il pratique ses loisirs, qu’il se détende, qu’il fasse ses courses ou autre…, sa valise ne le quitte pas.

Sa vie, va-t-elle être simplifiée ?
Sûrement pas, dans tout ce qu’il va faire, il va être embêté. Partout où il va aller, il va avoir sa valise en plus du reste, bref, ça risque de ne pas être simple.

Cette valise représente la vie chrétienne.
C’est vrai qu’elle est là, et même vu de l’extérieur, elle gêne. Mais quand on l’a, on sait que quelles que soient les circonstances dans cette valise, il y a la solution : solitude, famille, emploi, loisirs, repos,…, Dieu est prêt à prendre en charge chacun de nos besoins.
Certes, les difficultés peuvent être là, mais Dieu connaît les projets qu’Il a formés sur nous,…, projets de paix et non de malheur, afin de nous donner un avenir et de l’espérance (Jé 29/11).
Et pour rien au monde, nous ne voudrions lâcher Christ !

Notre bagage, c’est notre foi dans le Christ Jésus. Ferme et assurée par la puissance de Dieu, c’est par elle qu’Il œuvre en nous pour nous faire tendre vers cette perfection, et comme nous avons reproduit les traits de l’homme terrestre, nous reproduirons aussi l’image du Christ céleste (1Cor 15/49).
Atteindre cette perfection peut survenir à n’importe quel moment. Voici, je vais vous révéler un mystère ; nous ne passerons pas tous par la mort, mais nous serons tous transformés,…, les morts ressusciteront revêtus de corps incorruptibles, tandis que nous, nous serons changés. Il faut, en effet, que tout ce qu’il y a de périssable en nous soit comme recouvert d’un manteau d’incorruptibilité et que ce corps mortel revête l’immortalité (1Cor 15/51-53).

Jusqu’à aujourd’hui, la Bible a eu beaucoup de détracteurs. La science à confirmer ce qu’elle avançait et personne n’a pu la prendre en défaut.

Ce que Dieu y annonce se réalise !

Etes-vous prêt ?
Votre valise, votre bagage, ou en êtes-vous ?

Le manteau, y est-il ?

Où que vous en soyez, Jésus est prêt à se révéler chez vous,… pour vous.

Ne foulez pas aux pieds le Fils de Dieu, en tenant pour négligeable son sang versé.
Ne méprisez pas l’Esprit de la grâce, l’Esprit-Saint, qui confirme Son œuvre merveilleuse.

Dieu ne trompe personne, faites Lui confiance !