PRISONNIER DE SA PROIE

Un jour d’hiver, un groupe de touriste visitant les célèbres chutes du Niagara fut alerté par des cris déchirants. Bientôt ils virent apparaître, à la surface des eaux qui se précipitaient vers la chute, un énorme vautour posé sur une chose informe.
Cette chose le retenait captif car on le voyait battre désespérément des ailes pour s’envoler. Mais vainement. Il ne pouvait s’arracher à cette chose.
Quelques instants plus tard, on le vit être précipité dans le vide et être englouti beaucoup plus bas dans les eaux tumultueuses.

Que lui était-il donc arrivé ?

Il avait aperçu, flottant à la surface du fleuve, le cadavre d’un énorme buffle. Il avait fondu sur cette magnifique proie. Il avait commencé son festin sans se soucier du courant qui l’entraînait toujours plus vite avec sa proie.
Quand il aperçu la chute et se rendit compte du danger, il était trop tard. Il lui fut impossible de se dégager pour prendre son vol.
Nous avons dit que ceci se passait en hiver. Des glaçons s’étaient formés, enserrant ses griffes dans la chair du buffle pour ne former qu’un seul bloc.

A l’image de ce qui est arrivé à ce vautour, le péché nous entraîne aussi vers la mort…

Tu veux profiter de la vie, de ce qu’elle peut t’offrir ? Dieu, c’est pour plus tard ?
On a le temps ?

Notre vie sur cette terre est trop courte et surtout trop précieuse pour la laisser entre les mains du diable. Le diable veut nous faire croire au bonheur mais sans que l’on puisse s’en rendre compte, on se retrouve vite prisonnier !

Dieu veut notre bonheur et surtout il veut nous libérer de l’emprise du péché qui nous conduit vers la mort.

Romains 6 verset 23 : « Car le salaire du péché, c’est la mort ; mais le don gratuit de Dieu, c’est la vie éternelle en Jésus-Christ notre Sauveur. »

Il n’y a que Jésus qui puisse te libérer de tes passions, te pardonner de tes péchés, te donner la vie éternelle : alors viens à lui sans tarder avant qu’il ne soit trop tard et accepte de lui confier tes destinées.