Rentrer à la maison

S’il est difficile de quitter un bon repos pour retourner à la réalité quotidienne, il est agréable après un temps de vacances de rentrer chez soi.
Ce n’est pas forcément le travail qui nous attend dans un premier temps, mais au moins la reprise de contact avec nos responsabilités.
Elles sont souvent nombreuses dans les domaines familiaux, professionnels et personnels. Si on peut ici les distinguer, chaque jour les choses s’entremêlent et sont extrêmement liées. A tel point que quand nous subissons des difficultés dans un domaine, cela rejaillit sur les autres.

Le quotidien est pour certains bien difficile à vivre, et souvent il y a de la crainte à revenir chez soi après les vacances. Les raisons sont diverses, mais nous pouvons noter : la solitude (même en famille), la mésentente d’un couple, les difficultés financières ou autres, les tensions liées à l’emploi et à ses contraintes, …

Personne n’est exempt de ces choses, mais il est sûr et certain que l’angoisse, le stress et les conflits ne plaisent pas à notre Créateur. En effet, Dieu désire prendre en charge nos vies dans ces plus petits détails, c’est pourquoi Jésus dit à tous ceux qui sont fatigués et chargés : « Venez à moi, …, et je vous donnerai du repos » (Mt 11/28).
Ce repos est celui de l’âme. Il ne peut être obtenu que parce que nous savons que Le Dieu Tout Puissant Lui-même, prend en charge notre vie.

Quelques uns disent : « Pourquoi permet-Il ce qui m’arrive, s’Il est si puissant ? », ou d’autres : « Dieu est capable de changer les évènements, mais là c’est ma volonté qui est en cause, Il ne peut rien faire ? »
Ces deux raisonnements ne sont pas exacts.

Si tu es dans le premier cas, soit tu connais le Seigneur Jésus, soit tu ne le connais pas. Dieu respecte ton choix, si tu veux qu’Il reste en dehors de ta vie Il te laisse libre ; mais il ne se mêlera de rien. Par contre si tu vis selon ses commandements, Il interviendra. Cependant, Jésus n’a jamais dit qu’Il empêcherait que les siens soient dans l’épreuve.
Pour les premiers, il faut simplement s’en remettre à Dieu ; quant aux seconds nous savons que par l’épreuve Dieu augmente notre intimité avec Lui. Alors persévère, prie, demande et Il agira (si cela n’est pas déjà fait) ; car même si nous ne comprenons Ses plans, Il est le Maître et Il règne.

Quant à ta volonté, la Bible nous dit que Dieu crée en nous le vouloir et le faire. Il le fait, si nous Lui en donnons l’autorisation, pas si nous endurcissons notre cœur. Pour ceux qui ne savent pas que Jésus est aussi puissant, il faut préciser que Dieu a formé des plans pour chacun. Il désire que nous y entrions pour notre bonheur. C’est pour cela qu’il est bon de réaliser qu’il faut Le laisser nous diriger.
Ainsi, nous devons laisser notre Seigneur travailler notre cœur, car c’est en vue de notre bien. Toute réticence est soit un manque de confiance en Dieu, soit un désir personnel de s’endurcir (même si cela n’est pas fait volontairement). Quelle que soit la raison, si tu Lui demandes, Il t’aide.

C’est pourquoi, dans la détresse, le roi David a bénéficié de la grâce de Dieu et il a pu écrire : « Dieu met dans mon coeur plus de joie qu’en ont mes ennemis » (…) et lorsque « je me couche, je m’endors en paix, car toi seul, ô Eternel! Tu me donnes la sécurité dans ma demeure » (Psaume 4/7 … 9)

Oui, si les épreuves sont trop dures jusqu’à te faire perdre le sommeil, n’hésite pas.

Considère ou reconsidère les choses.
Mets ton cœur à nu devant Dieu, sans rien retenir

Là, non seulement tu pourras te sentir bien dans ton foyer, mais en plus tu auras l’assurance de la victoire.