Un bonheur vrai

A l’âge de 33 ans, une femme faillit mourir d’une péritonite. Elle est restée 5 jours entre la vie et la mort. Son mari était à son chevet. De la fenêtre de la chambre d’hôpital ils voyaient une croix lumineuse la nuit. Cette croix les a impressionnés. Alors, dans leur détresse, ils ont demandé à Dieu son secours. Dès la sortie de l’hôpital, ce couple a cherché Dieu, mais la religion les ennuyait.
C’est alors que quelqu’un leur a parlé de l’Evangile. Après bien des hésitations, ils ont découvert que se réconcilier avec Dieu n’était pas difficile. Ainsi, ils ont reconnu leur vie sans Dieu, leur péché, et ont cru à la valeur du sacrifice de Jésus-Christ, Dieu fait homme, mort sur une croix il y a 2000 ans pour racheter les pêchés de tous les hommes de tous les temps.
En racontant son histoire, cet homme s’est souvenu de ses longs pleurs lors de ce culte où, cherchant Dieu, il l’avait trouvé. Des larmes amères qui ont laissées la place à des larmes de joie et de bonheur.
Oui, se sentir propre, enfin !

La vie n’est jamais simple, mais ce que Dieu accomplit dans une vie est extraordinaire. En effet, le Seigneur n’est pas limité, comme pour cette femme et pour cet homme, Il veut vous accorder le bonheur.

Mais ce bonheur quel est-il ?

Vous avez constaté comme moi qu’on utilise le mot ’’bonheur’’ aussi bien pour qualifier un art de vivre que pour servir la publicité. Ces utilisations abusives, galvaudent un terme aussi précieux. Car ce ’’bonheur’’, affiché d’une manière aussi légère et factice, renvoie à notre propre vie une image de quelque chose de forcément plus compliquée. Oui, la vie est dure.

Dure pour celui qui a la vie devant lui et qui doit tout construire. Dure pour celui qui rêvait d’un quotidien plus beau, plus grand. Enfin, dure pour ceux qui sont depuis longtemps revenus de leurs rêves.

Pourtant la Bible est claire : le bonheur récompense les justes (Pr 13/21).
Cette promesse est certaine, puisqu’elle est de Dieu. Mais comme l’homme est injuste puisqu’il agit et voit toujours les choses de manière imparfaite. Et c’est seulement en Christ que nous pouvons être justifié parfaitement.

Certes, les épreuves ne sont pas épargnées, mais l’Eternel règne (Ps 97/1), et Il a promis d’être avec ses enfants tous les jours, jusqu’à la fin du monde (Mt 28/20).

Ce qui motive Dieu, c’est l’amour qu’Il a pour chacun d’entre nous. Il n’y a pas de préférence, et quand on se plaint des souffrances et des difficultés terrestres, il faut comprendre qu’elles ne sont rien face à ce que sera l’enfer.
Dieu sait tout ce que vous vivez.
Et parce qu’Il est Le Créateur, Il désire sauver tous les hommes.

Ce couple a vécu l’épreuve de la maladie, pour réaliser son impuissance et son besoin de voir une œuvre plus grande se mettre en place dans leur vie.

Cet homme pouvait écrire : « J’ai trouvé le bonheur, le vrai, en Jésus-Christ ».

Pourquoi pas vous ? N’attendez pas, demain ne nous appartient pas.
Christ a pensé à vous, Il vous aime.
Oh! si vous pouviez écouter aujourd’hui sa voix ! (Ps 95/7), je suis convaincu que vous n’hésiteriez pas !