Un sommeil bien mérité

Après une journée active, c’est un vrai bonheur de pouvoir se coucher et s’endormir en paix. Mais les choses ne vont pas toujours comme il faudrait, de mauvaises nouvelles, une contrariété, des angoisses qui reviennent, un cauchemar, une maladie ou …, et voilà tout le repos envisagé qui se transforme en fatigue supplémentaire. Sans parler de ceux qui souffrent de troubles du sommeil, de déprime ou même de dépression.
Les conséquences sont qu’à un moment l’homme se résigne, et sans voir l’issue de cette situation, il baisse les bras.

Perdre espoir n’est pas recommandé, mais quand tout semble aller à l’inverse de ce que l’on voudrait, il y a de quoi désespérer.

La Bible nous parle d’un homme qui fut dans cette situation. C’était un responsable d’une ville. Cet homme reconnu et connu de tous avait un problème : Sa fille était malade, gravement malade. Il en perdit le sommeil et cela l’agitait car il n’avait plus aucun espoir. Alors, il risqua tout pour retrouver une vie où il connaîtrait le repos.

Oui, cet homme accepta de perdre sa situation, ses revenus et même d’être méprisé de tous par amour pour les siens car c’était la sanction encourue lorsqu’on allait s’adresser à Jésus.

En effet, personne ne peut vivre sereinement en voyant un de ses proches dans la détresse, ou près de la mort.
Cet homme s’adressa au Fils de Dieu et Lui demanda la guérison. Jésus accepta de voir la malade, et alors qu’ils étaient en chemin, ils apprirent qu’elle mourut.

Ainsi, non seulement ce notable était en train de perdre son pouvoir, sa renommée et sa puissance, mais il venait de surcroît de perdre son seul enfant. Il avait suspendu son dernier espoir à Jésus, et tout venait de lui échapper.
Cependant dans son désespoir, il adressa un dernier regard à Jésus qui, Lui, sans tenir compte de ses paroles répondit simplement :
« Ne crains pas, crois seulement ».
Il le fit et eut raison car sa fille, bien que morte fut ressuscité sous les regards railleurs de beaucoup.

Dans ce genre de situation extrême, l’important est de savoir en qui l’homme place sa confiance. Je n’en connais qu’un qui est infaillible, qui est toujours là et à qui rien n’est impossible, c’est Jésus-Christ mort et ressuscité pour sauver tous ceux qui veulent mettre leur confiance en Lui.

Dieu n’a pas changé : Sa puissance est immense et Son amour est insondable.
Sa volonté est de nous sauver de tout ce qui nous trouble pour l’éternité.
Certains savent d’où viennent leurs maux, leurs problèmes et tout ce qui les empêche de se reposer. Alors, ils ne veulent plus succomber, mais c’est un peu l’histoire du fumeur qui arrête de fumer tous les jours ; le combat est déséquilibré, …, Dieu le sait !
Renoncer aux choses qui provoquent le mal est bon, faut-il tenir !

Le Seigneur a Ses plans pour chaque vie. Son but est de conduire chacun au bonheur et à l’éternité.

Ton problème, Il le connaît parfaitement. Si tu ne veux pas Le suivre, tu ne Le laisses pas agir, mais c’est ta responsabilité.

Par contre si tu Lui fais confiance, Son bras est assez puissant pour redonner la vie, la joie et le repos.

Car celui qui se confie en Lui peut dire :

Je me couche et je m’endors en paix,
Car toi seul, ô Eternel ! tu me donnes la sécurité dans ma demeure.

(Ps 4/9)