Une soirée entre amis

Depuis quelques jours, je vois régulièrement passer des jeunes lourdement chargés. Et cela me gêne de voir ces grands adolescents ou ces jeunes adultes ayant au bout des bras de gros ‘’packs’’ de bières.
Certains diront : “Ce n’est pas très grave s’ils boivent un petit peu trop une soirée !
Pour une fois ! Et puis, qui ne l’a jamais fait ?”

Ce qui m’a choqué dans ces paquets, c’est que les jeunes acquéreurs ne se cachaient pas et qu’ils n’avaient aucune honte. Serait-il devenu glorieux de boire et de se saouler, quand ce n’est pas de se droguer pour perdre le contrôle de soi-même ?

Je n’ai pas la réponse, mais je sais qu’au moins cela ne se cache plus chez un bon nombre de personnes, voire ‘’ça fait bien !’’. Un jour quelqu’un me confiait qu’au cours d’un repas convivial entre collègues de travail, certains avaient sorti leurs ‘’joints’’ pour mieux ‘’s’éclater’’. Là, ce n’est plus un problème de jeunes. Alors !!!

Problèmes de honte, de mal-être ; manque d’espérance en l’avenir ; volonté de trouver mieux ailleurs, car le quotidien n’est pas satisfaisant ; …
En résumé n’est-ce pas fuir pour se sentir libre ?

J’aurais tendance à dire pourquoi pas car il est bon et vital que l’homme cherche ce qui peut remplir le vide du cœur. Dieu seul a ce pouvoir.
Mais pour l’alcool et la drogue, le piège se trouve dans la dépendance. L’homme n’a pas la possibilité de rechercher correctement. En effet, le côté rapidement agréable des premiers effets gomme toute résistance et incite à cette poursuite du vent.

Dieu le sait. Et Il conseille à chacun de s’éloigner de cela lorsqu’Il dit : « Le vin rend insolent et les liqueurs fortes incitent au tapage. Qui se laisse enivrer ne peut devenir sage.» (Proverbes 20/1).
Certes, il n’est pas parlé de drogues, mais, ce qui est condamné c’est de perdre sa raison et d’en être esclave, et elles rentrent dans ce cadre.

Pourquoi Dieu n’aime-t-Il pas cela ?
Parce qu’Il a créé l’homme digne. Et Il sait que celui qui perd son libre arbitre devient dépendant de ce monde et du diable.
Cependant, consommateur ou non Il aime chaque homme, chaque femme, chaque parent, chaque enfant et chaque adolescent.
Tomber dans ces travers est désobéir à Dieu. Ne pas intervenir auprès de nos proches en détresse est similaire.

Que faire ? Quoi faire ?

Si par Sa puissance, Dieu a créé les cieux et la terre, sortir quelqu’un d’une telle situation n’est pas un souci.

Que ce soit pour toi ou pour tes proches :
S’approcher de Christ est la première étape, pour vivre Son amour et Son pardon.

Lui remettre ton problème et demander Son aide en est la deuxième. Dieu n’agira que si tu le Lui demandes, parce qu’Il t’aime comme tu es et te respecte infiniment.

Au nom de Jésus-Christ, nous pouvons aussi prier pour toi et pour les tiens. Pour cela écris-nous sur le site.

Tu vis cela pour une soirée ou un flirt, Dieu te propose bien plus.

Il veut donner un sens aux choses de ta vie, Il veut t’en donner l’espérance et l’assurance.

N’hésite pas, tout est gratuit !