«Vite, le temps passe»

Nous entendons souvent cette réflexion courante, pour ne pas dire banale, «ah ! Comme le temps passe… » Il serait certainement tout aussi juste de dire, en fin de compte, que c’est nous qui passons.

N’avez vous pas remarqué avec quelle rapidité vont les choses à l’heure actuelle ?

Est-ce seulement une impression, une constatation ? Il faut bien malgré tout se rendre à l’évidence, nous sommes véritablement pris dans un tourbillon, un cercle infernal, qui nous empêche de jouir d’une parfaite liberté.

Tout dans ce siècle, nous parle d’un rendement accéléré, de performances accrues, de plus grandes connaissances et de plus en plus de découvertes.

L’homme voudrait être le maître du temps et des circonstances, mais malheureusement, il en est bien souvent l’esclave. Le véritable danger aujourd’hui ne vient pas du fait de voir des machines se mettre à penser comme des hommes, mais plutôt de voir des hommes penser comme des machines.

La vie est semblable aux dents d’une roue qui se prend dans l’engrenage, l’homme est obligé, bon gré, mal gré, de marcher vers son destin. Si seulement il pouvait s’arrêter un instant, pour réfléchir sur le sens de la vie.
En lisant ma Bible dans 1 Corinthiens 7, je me suis arrêté au verset 29 «le temps est court. » La Parole de Dieu ne se trompe pas. Mais si elle nous parle de la brièveté du temps et de la fragilité de la vie humaine, elle ne manque pas non plus de nous prévenir que le temps que nous passons sur cette terre est bien court par rapport à l’éternité.

Peut-être vous souvenez-vous de ces vers du poète «ô temps, suspends ton vol, et vous heures propices arrêtez votre cours… » Personne ici bas n’a jamais arrêté le temps, il passe et il est court.

Voyez-vous, le temps est un peu comme une horloge remontée par le tout- puissant horloger qui s’appelle Dieu.

Les hommes voudraient bien parfois tourner les aiguilles en arrière, pour essayer de rattraper les années de leur jeunesse, mais c’est impossible.

Que vous soyez malade ou non, croyant ou sceptique, jeune ou âgé, riche ou pauvre, savant ou ignorant, Dieu a mis dans chaque cœur la pensée de l’éternité (Ecclésiaste 3/11) et même si vous ne pouvez en saisir le commencement et la fin, le temps est là. Effrayante réalité pour certains, mais joie et certitude pour ceux qui ont découvert Jésus-Christ dans leur vie.

Sachant que le temps qui vous est donné est court, de quelle manière allez-vous l’employer ?

Le psalmiste disait, «Enseigne-nous à bien compter nos jours, Afin que nous appliquions notre cœur à la sagesse.» (Psaumes 90/12)

Si les soucis de la vie, les richesses et les plaisirs ont absorbé votre temps jusqu’à présent, il vous reste encore une possibilité extraordinaire, la Bible dit «rachetez le temps. » ou «c’est maintenant le jour favorable, c’est aujourd’hui le jour du salut » Avez-vous besoin de pardon en ce qui concerne votre passé, d’une assurance pour le présent, et de confiance en face du lendemain ? Un seul nom un seul espoir Jésus-Christ. « Il est le chemin, la vérité et la vie. »

Qui que vous soyez, il n’est pas trop tard pour venir à Dieu, Acceptez son pardon qu’il vous offre, la main qu’il vous tend, et soyez sauvé.

Il vous aime et vous donne la vie éternelle.